Loi debreMonument fusillés


mardi 31 mars 2020
par  mgrodin

Accompagnement spirituel

Communiqué de la Fédération Nationale de la Libre Pensée


Aux Fédérations de la Libre Pensée

Chers camarades,

Le Comité « scientifique » d’Emmanuel Macron a rendu publique cette recommandation :

« Accompagnement spirituel

En termes de santé publique, le « soin pastoral » est également essentiel dans toute réponse à une crise épidémique. Le Conseil scientifique recommande de soutenir l’initiative des principaux représentants des communautés religieuses pour la création d’une permanence téléphonique nationale. Cette permanence prendrait la forme d’accompagnement spirituel et bénéficierait d’écoutants sélectionnés, proposés et pris en charge par chacun des cultes, qui sont disposés à les mettre à disposition dans les plus brefs délais. Les écoutants, qui répondront dans une démarche inter-cultes, pourront orienter ceux qui le souhaitent vers des personnes désignées par chaque culte pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Le Conseil scientifique souhaite attirer l’attention sur la nécessité d’accompagner les initiatives actuelles notamment de création d’une permanence téléphonique nationale d’accompagnement spirituel inter-cultes.  »

Christian Eyschen été contacté hier par une journaliste de La Croix qui lui a demandé si, malgré notre refus d’aller à l’audioconférence de lundi, nous allions répondre positivement pour faire partie de la cellule « accompagnement spirituel » avec un téléphone vert pour répondre aux malades infectés par le COVID19.

Nous avons décliné cette proposition pour des raisons évidentes.

Décidément, cette marque d’attention permanente pour que la Libre Pensée rejoigne les autorités spirituelles et morales est extrêmement révélatrice de la faiblesse de ce gouvernement.

Nous pourrions en être flattés, nous n’en sommes que plus vigilants.

Amitiés

La CAN de la Libre Pensée

 

Lu dans la Croix.fr du 26/03/2020

Un «  numéro vert  » pour accompagner spirituellement les Français

Dans ses recommandations aux autorités, le conseil scientifique Covid-19 a apporté son soutien, mardi 24 mars, à la mise en place d’une ligne d’écoute spirituelle pour épauler les Français esseulés ou endeuillés. Difficile à mettre en œuvre, cette proposition avait été formulée la veille devant Emmanuel Macron par les représentants des religions, de loges maçonniques et d’associations laïques.

· Malo Tresca, avec Arnaud Bevilacqua, 

Dans ses récentes recommandations aux autorités, le conseil scientifique Covid-19 a apporté son soutien, mardi 24mars, à la mise en place dune nouvelle ligne d’écoute spécifique pour tous les Français.

Un « numéro vert » d’accompagnement spirituel pour les personnes endeuillées, esseulées et profondément angoissées par le confinement. Dans ses récentes recommandations aux autorités, le conseil scientifique Covid-19 a apporté son soutien, mardi 24 mars, à la mise en place d’une nouvelle ligne d’écoute spécifique pour tous les Français. Cette proposition, difficile à mettre en œuvre dans un délai si court, avait été formulée la veille en audioconférence devant Emmanuel Macron par les représentants des cultes, d’associations de libre-pensée et de loges maçonniques.

« Elle veut répondre à ce dont les gens ont le plus besoin aujourd’hui : pouvoir être écoutés, et entendus », soutient d’emblée Olivier Wang-Genh, coprésident de l’Union des Bouddhistes de France (UBF). « Cette possibilité de soutien spirituel, via un numéro unique, nous paraît nécessaire alors que beaucoup de pratiquants occasionnels ne sont pas en lien avec les institutions religieuses, ou les lieux de culte de quartier », appuie Mohammed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Des mots du grand maître du Grand Orient de France (GODF), Jean-Philippe Hubsch, l’initiative est même « essentielle ».

« Besoin spirituel »

Au sein du Conseil scientifique, épaulant depuis le 10 mars les autorités dans la crise sanitaire, le projet aurait particulièrement été encouragé par l’anthropologue Laëtitia Atlani-Duault. Pour Olivier Wang-Genh, il n’est pas étonnant que cette instance laïque « reconnaisse le besoin spirituel actuel. Il y a une telle détresse qu’on ne peut traiter les choses uniquement d’un point de vue médical, social, économique… ». De son côté, l’exécutif s’est montré plutôt réceptif : au soir même de la réunion des familles spirituelles avec l’Élysée, la place Beauvau demandait à chacune d’elle de désigner une personnalité référente pour le projet.

Face au coronavirus, quel est le rôle des chrétiens  ?

Comment cette initiative, qui ne va pas de soi dans le cadre d’une République laïque, pourrait-elle être concrètement mise en œuvre ? « Chaque culte, ou association, choisirait les profils de ses écoutants », explique François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France (FPF) et du Conseil des Responsables de Culte en France (CRCF). Dans les rangs des responsables cultuels, beaucoup envisagent de faire surtout appel à leurs contingents d’aumôniers en milieux hospitaliers.

« Les demandes spirituelles qui reviennent le plus souvent ont aujourd’hui trait à la question du deuil, mais aussi à celles de l’angoisse du confinement, de la solitude, de l’absence de visibilité pour les semaines à venir », poursuit le pasteur, en pointe sur le projet. « Le ministère de l’intérieur avait émis une réserve, au début, autour du statut de ce nouveau numéro vert, car il craignait que ce dernier n’entache la visibilité du numéro Coronavirus (1) ou que cela crée de la confusion », concède toutefois Mohammed Moussaoui.

Zones d’ombre

Et malgré l’urgence, des interrogations demeurent. En première lignes desquelles l’implication de certains cultes ou associations laïques pressenties pour y participer. « Les catholiques ne seraient pas forcément liés à ce numéro unique national. L’Église réfléchirait à mettre plutôt en place un numéro spécifique par diocèse », souligne-t-on dans l’entourage de Mgr Éric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des Évêques de France (CEF), « cela semble techniquement plus simple… ».

Les modalités de l’orientation de l’appelant vers un écoutant de la confession, ou du courant de pensée de son choix, n’ont pas non plus été actées. Faudra-t-il attendre la redirection orale d’un standardiste ? Composer un numéro sur le clavier de son téléphone, pour être mis en ligne avec un prêtre, un imam, un pasteur, un rabbin, un franc-maçon… ? Pourra-t-on encore laisser un message, pour être rappelé ensuite ? « Concernant les modalités pratiques, il est trop tôt pour en parler avec certitude », concède le Consistoire.

Rattaché au Ministère de l’intérieur, le Bureau des cultes n’a pas répondu aux sollicitations de La Croix, mais le projet témoigne bien d’une prise de conscience par les pouvoirs publics de l’enjeu spirituel face à l’épidémie. « La religion est bien considérée dans l’ensemble de la crise sanitaire », poursuit François Clavairoly, en référence notamment à la réunion entre le président et les autorités religieuses et morales.

(1) 0 800 130 000

 


Articles les plus récents

dimanche 22 mars 2020
par  mgrodin

Radio galère 19 mars 2020 ; Le SNU.

Le 19 février 2019, la Libre Pensée était sur Radio Galère pour parler du SNU. Quatre libres penseurs étaient présents : Henri Huille et Michel Kadouch qui répondaient aux questions de Claudette Coudeville, Michel Garin étant à la régie. C’est Lucien qui nous recevait.
Le thème d’aujourd’hui est le SNU : Service Nationale Universel que le gouvernement met en place.

samedi 21 mars 2020
par  mgrodin

Pour un débat rationnel sur l’Islam et un regard taquin sur le Vatican

Pour un débat rationnel sur l’Islam et un regard taquin sur le Vatican
Ce nouvel Arguments n°12 constitue le troisième opus de la série « Pour un débat rationnel sur l’Islam ». Ces trois ouvrages numériques sont téléchargeables gratuitement sur le site de la Fédération nationale de la Libre Pensée. Des gens, forcément toujours bien intentionnés, reprochent sans cesse à la Libre Pensée de ne jamais parler de l’Islam, Lire plus …
.

dimanche 8 mars 2020
par  mgrodin

La Libre Pensée sur France Culture – Dimanche 8 mars 2020

La Libre Pensée sur France Culture – Dimanche 8 mars 2020
Christophe Bitaud, Vice-Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, accueille Quentin Dauphiné, représentant du courant « Emancipation ». Quentin bonjour. Peux-tu nous expliquer brièvement ce qu’est « Emancipation » ? Quentin Dauphiné : Bonjour. « Emancipation » est une tendance syndicaliste composée de militantes et militants qui sont pour la lutte de classe, pour l’expropriation des grands moyens Lire plus …

jeudi 5 mars 2020
par  mgrodin

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
(Jean de la Fontaine)
Deux faits, entre autre, illustrent de manière scandaleuse la situation.
D’un côté, profitant d’un accord de lâche substitution, par l’Union européenne, la Turquie utilise les migrants de manière brutale, scandaleuse et ignoble comme une masse de manœuvre pour ses intérêts. Que lui importe les droits de ces personnes vouées à la misère, la désolation, la peine et la mort.
De l’autre, des grands de « ce petit monde » bafouent ouvertement la loi de 1905 et s‘accordent des « privilèges » antilaïques qu’ils dénient aux autres, en particulier aux musulmans.
Quel point commun, nous direz-vous ?
La même arrogance, le même mépris, la même violation du droit des êtres humains à la liberté, dont la liberté de conscience est une des composantes fondamentales et la liberté de circulation un droit, en principe, imprescriptible.
La Libre Pensée (...)

mercredi 4 mars 2020
par  FNLP

La Libre Pensée a été reçue au Ministère de l’Intérieur

La loi de 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat à nouveau menacée par Emmanuel Macron
ll est plus que temps de se réunir de se mobiliser pour la défendre !
La Libre Pensée a été reçue au Ministère de l’Intérieur par monsieur Christophe Castaner
À sa demande, le ministre de l’Intérieur a reçu, le 27 février 2020, à la suite, semble-t-il, de ceux des cultes et des Obédiences maçonniques, les représentants des associations suivantes : l’Union des familles laïques (UFAL), le Conseil national des associations familiales laïques (CNAFAL), le Comité laïcité République (CLR), la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), la Ligue de l’enseignement (LDE), la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen (LDH) et la Fédération nationale de la Libre Pensée (FNLP).
Il leur a présenté l’économie d’un projet d’évolution de la législation actuellement en vigueur en vue de lutter contre le « séparatisme », dont ferait preuve une minorité de musulmans dans certains quartiers. Il a précisé que le Président de la (...)

mardi 3 mars 2020
par  mgrodin

12 milliards pour l’enseignement catholique en 2020 ! C’est cela la loi Debré aujourd’hui

Au moins 8 milliards 317 millions au budget de l’Etat 2020 pour l’enseignement privé à 95 % confessionnel
auxquels s’ajouteront 4 milliards versés par les collectivités territoriales soit 12 milliards pour l’enseignement catholique en 2020 !
C’est cela la loi Debré aujourd’hui
Au budget 2020 du Ministère de l’Education Nationale
7 milliards 638 millions € pour le financement de l’enseignement privé des 1er et 2nd degrés.
- Dépenses de personnel, de fonctionnement et d’intervention -
(7 438 684 704 € en 2017 - 7 552 820 491 € en 2018 - 7 600 542 067 € en 2019 – 7 637 925 181 € en 2020)
A la rentrée 2018, l’enseignement privé sous contrat, c’est-à-dire financé par l’Etat scolarisait 17 % des élèves, soit 2 130 833 élèves (13 % des élèves du premier degré et 21 % des élèves du second degré). Il est constitué d’établissements gérés par des associations régies par la loi de 1901 ; environ 94 % de ces établissements sont catholiques (7 364 établissements qui se répartissent en 4 464 écoles,1 572 (...)

jeudi 27 février 2020
par  mgrodin

Brochure SNU

Avec la jeunesse, avec les parents d’élèves, avec les enseignants qui vont être appelés à encadrer le dispositif sous la houlette des militaires, avec les citoyens qui dénoncent la ponction budgétaire sur les moyens consacrés à l’instruction publique, en considération de tout ce qui précède, le congrès d’Alizay de Fédération nationale de la Libre Pensée :
Dit non à l’embrigadement de la jeunesse
Exige le retrait du SNU !
Arguments Snu Par Fnlp Lire plus de publications sur Calaméo

mercredi 5 février 2020
par  mgrodin

Assemblée Générale statutaire et débat

Assemblée Générale statutaire
jeudi 5 mars 2020 de 18h à20h
Maison des Associations Le Ligoures salle 309
place Romée de Villeneuve
Aix en Provence .
Ordre du jour proposé :
I- Bilan des activités du Groupe et bilan financier pour l’année 2019
Propositions de candidatures pour la constitution du Bureau du Groupe Gavroche Ferrer 2020.
II-Discussion débat : « la Question à l’Etude adoptée par le Congrès 2019 »
« A quelles conditions peut on considérer que la présence d’élus de la République (dans une mairie par exemple) au repas de clôture du Ramadan peut être considérée ou pas comme une violation du principe de laïcité ? Le lieu du déroulement de la manifestation a-t-il une importance ? (Édifices religieux, local privé, salle municipale, voie publique , etc ...)
La manifestation comporte -t-elle des rites et pratiques cultuelles ?
La question sera présentée par Henri Huille, président de la FDLP 13 .
Un pot de l’amitié terminera notre réunion avec galette (...)

mardi 4 février 2020
par  mgrodin

Condorcet : Ecole et socièté

Vendredi 27 mars 2020
18.30 h
Maison des associations
bd des Lices
Arles
Parce que la défense de l’école publique est un des combats de la Libre Pensée, le groupe GRACCHUS BABEUF a l’honneur de recevoir le Professeur Schandeler, docteur es lettres et chercheur au centre d’études du 18e siècle, université de Montpellier pour une conférence débat
CONDORCET : ECOLE ET SOCIETE
Résonances modernes
Entrée libre et gratuite
Un pot amical conclura le débat
Infos : Claude:06 17 15 21 69 / Roselyne : 06 79 56 85 00

mardi 4 février 2020
par  FNLP

La liberté d’expression est une et indivisible !

La liberté d’expression est une et indivisible !
Une affaire récente a rendu fous les réseaux sociaux. Des déclarations ineptes ont foisonné, mélangeant tout et son contraire, dans une transe numérique.
Pour la Libre Pensée, il n’y a que trois champs possibles dans cette affaire :
- celui de la liberté d’expression,
- celui du droit
- et celui de la civilité.
En mélangeant les trois, les xénophobes de tout poil ont fait entendre comme un bruit de bottes. Pour eux, contre les musulmans : tout est possible, tout est acceptable.
Il ne saurait être question d’accepter des menaces de haine et de mort contre quiconque.
Blasphème ou insulte envers un groupe de personnes ?
La toile s’emballe sous l’aiguillon de sombres arrière-pensées
Sur le réseau social Instagram, un jeune homme fait des avances appuyées à une jeune fille qui vient de signaler sa passion pour le chant. Homosexuelle, elle lui signifie qu’il doit cesser de l’importuner, ce qui est parfaitement son droit. L’éconduit (...)

lundi 27 janvier 2020
par  mgrodin

2020 question à l’étude : « Les Elus de la République et les principes de laïcité et de neutralité religieuse. »

« Les Elus de la République et les principes de laïcité et de neutralité religieuse. »
L’article 2 de la loi de 1905 précise : « la République ne reconnaît aucun culte »
Régulièrement, la Libre Pensée est interpellée sur la présence des Elus à des cérémonies qui s’apparenteraient plus ou moins à des activités cultuelles.
Par exemple, lors de la Hanoucca juive, un gigantesque chandelier est dressé à Paris sur le Champ de Mars. Si l’on peut considérer que c’est un symbole religieux érigé sur la place publique, il devrait être interdit au titre de l’Article 28 de la loi de 1905 : « Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions. »
Cependant, la conception laïque de la loi de 1905, promue par ses fondateurs, explique que lorsqu’il s’agit d’une exposition (...)

samedi 25 janvier 2020
par  mgrodin

Vitrolles Assemblée statutaire annuelle du groupe & débat

Invitation
Réunion & débat
Lundi 10 février 2020
18.30 heures
Maison de quartier Ferme de Croze (Salle voutée)
Rue de la ferme de Croze
VITROLLES
1/ 18h30 Assemblée statutaire annuelle du groupe
- Rapports d’activités, de trésorerie, et moral
- Élection du bureau pour 2020
- Calendrier
2/ 19h00 Débat :
Question à l’étude : (Voir site LP13 [http://www.lp-13.org/spip.php ?article458->http ://www.lp-13.org/spip.php?article458] )
« Les Elus de la République et les principes de laïcité et de neutralité religieuse. »
- A quelles conditions peut-on considérer que la présence d’Elus de la République (dans une mairie par exemple) au repas de clôture du Ramadan peut être considérée ou pas comme une violation du principe de laïcité ?
- Le lieu du déroulement de la manifestation a-t-il une importance ? (Edifices religieux, local privé, salle municipale, voie publique etc …)
- La manifestation comporte –t-elle des rites et pratique cultuelles ?
Comme à l’accoutumée, nous (...)

samedi 25 janvier 2020
par  mgrodin

Manifestation nationale pour la défense de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat de 1905

Comme en 1960 contre la loi Debré,
Il faut rassembler le mouvement laïque et les laïques
Pour s’opposer à toute modification
de la loi de Séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905
par le gouvernement Macron/Philippe !
Lorsque, en 1959, la loi Debré institutionnalise le financement public des écoles privées dans le cadre de contrats simples ou d’associations, les laïques descendent dans la rue par centaines de milliers et se rassemblent sur la pelouse du bois de Vincennes le 19 juin 1960.
400 000 personnes représentant 10 813 697 citoyens pétitionnaires prononcent le Serment de Vincennes : « Nous faisons le serment solennel
de manifester en toutes circonstances et en tous lieux notre irréductible opposition à cette loi contraire à l’évolution historique de la Nation ;
de lutter sans trêve et sans défaillance jusqu’à son abrogation ;
et d’obtenir que l’effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l’École de la Nation, espoir de notre jeunesse. »
Cette (...)

samedi 25 janvier 2020
par  mgrodin

Marseille Assemblée statutaire annuelle du groupe & débat

Invitation
Mercredi 12 février 2020
18 h 00
Cité des Associations
93 la Canebière
Vous êtes cordialement invité(e) à la réunion qui se tiendra comme chaque année en deux parties
I) Assemblée statutaire du groupe Victor-Hugo à 18 h 00
1°) Présentation, Discussion et vote des rapports moral et d’activités, trésorerie, administratif
2°) Renouvellement du bureau
3°) Calendrier prévisionnel
II) Débat sur la Question à l’Etude adoptée par le congrès 2019 à 18 h 45
« A quelles conditions peut-on considérer que la présence d’élus de la République (dans une mairie par exemple) au repas de clôture du Ramadan peut être considérée ou pas comme une violation du principe de laïcité ? Le lieu du déroulement de la manifestation a-t-il une importance ? (Edifices religieux, local privé, salle municipale, voie publique etc. …) La manifestation comporte –t-elle des rites et pratique cultuelles ? » (le document préparatoire sera remis en séance)
La question sera (...)

mardi 21 janvier 2020
par  mgrodin

Banquet républicain "de la Tête de veau" à Arles

Banquet Républicain
de la « Tête de Veau »
Dimanche 26 janvier 2020
12 H 00 à ARLES
Ancienne école Léon Blum
(à côté du CIO, rue Léon Blum)
Inscriptions et renseignements
Date Limite : 20 Janvier
Tél : 06 17 98 33 27
ou federation@lp-13.org
Participation aux frais 13 €
Soutien 15 €, 20 €, 25 €…

Albums les plus récents

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois